Enregistrer
Un lieu de mémoire pour ne pas oublier.

Depuis 2014, le monument de Landowski à Paul d'Estournelles de Constant a trouvé une place de choix, au Mans, à proximité des Quinconces.

Autrefois très discret au bout de l'allée-parking de l'avenue de Paderborn, le monument est aujourd'hui immanquable.

Né à La Flèche en 1852, prix Nobel de la Paix en 1909, Paul d'Estournelles de Constant est une figure méconnue de l'histoire contemporaine, même dans son département natal. Longtemps associé au défaitisme parce qu'il avait suscité avant 1914 une réflexion sur le rapprochement franco-allemand (comme Joseph Caillaux, autre sarthois bien oublié), il fut l'un des promoteurs de l'arbitrage international, à l'origine de la Société des Nations.
Sénateur de la Sarthe, sa carrière politique et diplomatique fut consacrée à la conciliation entre les États, avec une grande ouverture sur l'international et les idées nouvelles telles que l'arbitrage, la création d'une fédération européenne, l'égalité et le droit de vote des femmes ou la mondialisation avec la montée du «péril jaune».
D' Estournelles était en avance sur son temps, voire visionnaire. Toute l'histoire de la famille, d'origine protestante, le prédestinait d'ailleurs aux combats pacifiques qu'il a conduits lors de ses nombreux mandats.